2013/04/20

FROSTED KRISPIES

Céréales agrandies pour montrer la texture. (Photos: Fred)

Hé!

Je me dis que ça serait bien de vous servir une nouvelle critique. C'est la fin de semaine et j'ai toute la journée devant moi. Profitons-en!

Je continue donc avec des céréales de lutins. Voyez comme ils sont beaux aux States, nos amis Cric, Crac et Croc. Full relief! pis Crac avec sa splouche jaune dans l'front… On a même droit à une description des trois lurons à l'arrière de la boîte (en plus des jeux/recettes). Cric, c'est le responsable. Crac est un farceur. Croc s'arrange pour se faire remarquer. Youpidou.

Si on se fie à la photo de Fred des Rice Krispies frostés (d'ailleurs, merci Fast Food Fred pour ces céréales), y a pas grand frostage. J'imagine que le miracle s'opère lorsqu'on ajoute du lait… du moins, c'est ce qu'on nous promet sur la boîte.

Mais avant de se rendre là, faut d'abord sentir. Les Frosted Krispies ne sentent pas grand chose. À la limite, je dirais que leur odeur rappelle celle des carrés Rice Krispies. Au goût, ils sont plus sucrés que les Rice Krispies originaux. On s'y attendait.

Avec du lait, on a toujours droit à l'aspect sonore des Rice Krispies et, encore une fois, cette variation du classique de Kellogg's est plus sucrée que l'originale. Ceci dit, on repassera pour le givré.

Mais bon, givré ou pas, les Frosted Krispies se mangent très bien. C'est juste que ça ne vaut pas la peine de retontir aux US pour un produit que vous pourrez recréer dans le confort de votre cuisine en ajoutant une ou deux cuillerées de sucre à votre bol de Rice Krispies originaux.

Pour ce qui est de la valeur nutritive, je comparais les trois sortes de Rice Krispies dans ma critique des ceuzes à la vanille. Allez vous rafraîchir la mémoire!

Croustillance? Je sais plus. Mon bol n'est plus qu'un souvenir vague et je n'avais pas pris ce détail en note. Je crois tout de même qu'il est safe de dire qu'ils ne se méritent pas plus qu'un 3 (j'avais d'ailleurs donné un 2 aux à la variation vanillée).

Bye!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire